BWV 48   Misérable que je suis, qui me délivrera?
1. Choeur (chantant le choral)
Tromba, Oboe I/II all' unisono, Violino I/II, Viola, Continuo
  Misérable que je suis! Qui me délivrera du corps de cette mort?
2. Récitatif A
Violino I/II, Viola, Continuo
  Ô souffrance, ô détresse qui m'accable,
Tandis que le poison des péchés
Fait ses ravages dans ma poitrine et dans mes veines:
Le monde m'apparaît tel un hospice et une maison mortuaire,
Le corps doit porter le fardeau de ses plaies
Jusqu' à la tombe.
Cependant c'est l'âme que corrompt le plus violent poison
Dont elle est infectée;
Voilà pourquoi la souffrance lui arrache un soupir de ferveur
Lors-qu'elle accable le corps de la mort
Et que le calice de la croix lui dispense son amère saveur.
3. Choral
Tromba e Oboe I/II e Violino I col Soprano, Violino II coll'Alto, Viola col Tenore, Continuo
  Puisqu'il est écrit
Que le châtiment et les tourments
Succèdent inéluctablement aux péchés,
Quitte donc notre monde,
Sois indulgent dans l'au-delà
Et laisse-moi faire vraie pénitence ici-bas.
4. Air A
Oboe solo, Continuo
  Anéantis donc la Sodome des membres pécheurs,
Si telle est ta volonté!
Mais épargne l'âme et purifie-la
Afin qu'elle acquière la sainteté de Sion par-devers toi.
5. Récitatif T
Continuo
  Mais ici-bas, la main de Notre Sauveur
Accomplit ses miracles aussi parmi les morts,
Même quand ton âme parait éteinte,
Que ton corps amoindri est tout dépéri,
La puissance de Jésus se révèle encore à nous:
De celui dont la foi est faible
Il guérit le corps et il revigore l'âme.
6. Air T
Violino I e Oboe all' unisono, Violino II, Viola, Continuo
  Si Jésus me pardonne mes péchés,
Mon corps et mon âme renaîtront à la santé.
Il peut rendre à la vie les morts
Et accomplit sa puissance dans les faibles,
Il maintient l'alliance depuis si longtemps contractée,
Afin que nous trouvions secours dans la foi.
7. Choral
Tromba e Oboe I/II e Violino I col Soprano, Violino II coll'Alto, Viola col Tenore, Continuo
  Seigneur Jésus Christ, ô mon seul réconfort,
Je me tourne vers Toi;
Tu connais bien mon affliction,
Tu peux y mettre un terme, oui, tu y mettras fin.
Qu'il en advienne suivant Ta volonté;
Tien je suis et tien je veux demeurer.


Besetzung   Soli: S A T B, Coro: S A T B, Tromba, Oboe solo, Oboe I/II, Violino I/II, Viola, Continuo
Entstehungszeit   3. Oktober 1723
Text   unbekannter Dichter; 1. Römer 7,24; 3. Martin Rutilius 1607; 7. unbekannter Dichter um 1620
Anlass   19. Sonntag nach Trinitatis
Diskussion   Aryeh Oron Julian Mincham

Bach Cantata Page