BWV 17   Qui offre l'action de grâces me rend gloire
Première partie  
1. Choeur
Oboe I/II, Violino I/II, Viola, Continuo
  Qui offre l'action de grâces me rend gloire, à l'homme droit je ferai voir le salut de Dieu.
2. Récitatif A
Continuo
  Que la terre entière soit le témoin muet
De la suprême majesté de Dieu,
L'air comme l'eau, le firmament comme la terre,
Dont l'harmonie est réglée avec minutie;
Parée des dons innombrables qu'Il a mis en son sein,
La Nature le glorifie,
Et tout ce qui respire
Veut encore plus faire corps avec Lui,
Alors que les langues s'animent et que les ailes battent pour célébrer Sa gloire.
3. Air S
Violino I/II, Continuo
  Seigneur, grand jusqu'aux Cieux est Ton amour
Et jusqu'aux nues Ta vérité.
Même si je ne connaissais pas d'emblée Ta grande majesté,
Elle éclaterait à mes yeux à la vue de Tes oeuvres.
Comment ne pas toujours t'en glorifier et T'en rendre grâce?
Puisque Tu veux nous montrer le chemin du salut.
Deuxième partie  
4. Récitatif T
Continuo
  L'un d'entre eux, voyant qu'il avait été guéri, revint sur ses pas en glorifiant Dieu à haute voix et se jeta aux pieds de Jésus le visage contre terre, en Le remerciant; or, c'était un Samaritain.
5. Air T
Violino I/II, Viola, Continuo
  Si débordante est la bonté
Dont Tu me fais présent!
Et pourtant que Te donne mon coeur
En échange?
Seigneur, que puis-je donc T'apporter
Sinon Te rendre grâce et Te louer par un cantique?
6. Récitatif B
Continuo
  Vois ma volonté, je sais ce que je suis;
Le corps, la vie et la raison, la santé, la force et le caractère,
Dont Tu me laisses jouir et exprimer la joie par ma bouche,
Sont les fleuves de Ta grâce, que Tu déverses sur moi;
Amour, paix, justice et joie dans Ton Esprit Saint
Sont les trésors qui préfigurent ici-bas
Ce que là-haut Tu veux me donner de bon en partage
Pour me guérir totalement corps et âme.
7. Choral
Oboe I/II e Violino I col Soprano, Violino II coll'Alto, Viola col Tenore, Continuo
  Comme le Père qui a pitié
De ses tout petits enfants,
Ainsi fait le Seigneur pour nous les malheureux
Qui Le craignons avec la pureté de l'enfant.
Il connaît les pauvres créatures,
Dieu le sait, nous ne sommes que poussière,
Semblables à l'herbe que retient le râteau,
A une fleur, aux feuilles qui tombent,
Le vent n'a qu'à souffler
Pour les disperser:
Ainsi passe l'homme
Et sa fin est proche.


Besetzung   Soli: S A T B, Coro: S A T B, Oboe I/II, Violino I/II, Viola, Continuo
Entstehungszeit   22. September 1726
Text   unbekannter Dichter; 1: Psalm 50,23; 4: Lukas 17,15-16; 6: Johann Gramann 1530
Anlass   14. Sonntag nach Trinitatis
Diskussion   Aryeh Oron Julian Mincham

Bach Cantata Page